Le 28 février, empêchons la censure au Canada

EN | FR

  Le 28 février, empêchons la censure au Canada

Une coalition d’entreprises dirigée par Bell demande au CRTC de mettre en place un système de blocage de sites Web afin d’enrayer le piratage. Ces corporations souhaitent créer un comité officiel de censure d’Internet au sein du gouvernement fédéral.

Cette proposition radicale mènera à la censure de contenus et de propos légitimes, ce qui contrevient à notre droit à la liberté expression ainsi qu’aux principes de neutralité d’Internet, des valeurs que le gouvernement fédéral défend depuis toujours.

Le 28 février, des citoyens de partout au pays se lèveront afin de contrer ce plan néfaste et s’assurer que les décideurs sachent que nous ne tolèrerons pas la censure. Serez-vous du nombre?

Répondez dès aujourd’hui afin que nous sachions qui y prendra part et de quelle façon vous pourrez vous impliquer.

Cette campagne est organisée par OpenMedia. Nous protègerons votre droit à la confidentialité et vous tiendrons informé de cette campagne et d’autres. Vous trouverez la politique de confidentialité d’OpenMedia ici.

Qu’arrivera-t-il le 28 février?

Avec votre aide, nous enverrons au moins 50 000 commentaires au CRTC avant la fin de la journée.

Inscrivez-vous plus haut afin de recevoir les comptes rendus des activités qui se dérouleront le 28 février.

Si vous ne l’avez déjà fait, prenez deux minutes pour soumettre un commentaire au CRTC dès maintenant.

Ensuite, demandez à vos amis de s’exprimer eux aussi en partageant le lien qui suit : act.openmedia.org/pasdecensure, ou parlez-en sur Facebook et Twitter.

Partagez ce site, modifiez vos images de profil et écrivez un nouveau statut en demandant à vos amis de se dresser contre le stratagème de censure proposé par Bell.

Le mercredi 28 février, nous sonnerons l’alarme contre la dangereuse et abusive proposition de censure de Bell. Nous ferons autant de bruit que possible en envoyant un message clair : les Canadiens disent non.

Les internautes canadiens ont déjà commencé à se mobiliser pour dénoncer cette pente glissante : plus de 20 000 personnes ont déjà soumis leurs commentaires au CRTC en demandant d’enrayer cette mauvaise idée sans délai.

Le 28 février, les utilisateurs d’Internet, les communautés virtuelles et les sites Web canadiens agiront sur toutes les plateformes en ligne afin de se faire entendre.

La date limite des commentaires approche à grands pas. Nous croyons pouvoir envoyer au moins 50 000 commentaires au CRTC d’ici le 28 février. Voulez-vous nous aider?

Votre organisation ou entreprise souhaite-t-elle savoir comment elle peut participer?

Écrivez à katy@openmedia.org en mentionnant votre nom et celui de votre organisation et nous vous enverrons plus d’information.

 

Cette action est organisée par :

Références:
[1] Why the CRTC should reject FairPlay’s dangerous website-blocking plan: Globe and Mail
[2] Statement - Minister Bains comments on the Federal Communications Commission vote on net neutrality: Canada Newswire

 

Voulez-vous en savoir plus?
The Case Against the Bell Coalition’s Website Blocking Plan: Read this excellent five-part series by University of Ottawa law professor Michael Geist: 
Part 1: Canada’s Current Copyright Law Provides Effective Anti-Piracy Tools
Part 2: Weak Evidence on the State of Canadian Piracy
Part 3: Piracy Having Little Impact on Thriving Digital Services and TV Production
Part 4: Absence of Court Orders Would Put Canada At Odds With Almost Everyone
Part 5: The Inevitable Expansion of the Block List Standard for “Piracy” Sites

 

Si vous n'avez pas encore agi, cliquez ici.

 

 

Médias: Katy Anderson | Tél. : +1 (888) 441-2640 | Bureau : 1-604-633-2744 | katy@openmedia.org